Après un millésime 2014 difficile, une année 2015 porteuse d’espoirs

En ce sens, l’Introduction à la médecine expérimentale est un peu pour nous ce que fut, pour le XVIIe et le XVIIIe siècles, le Discours DE la méthode.Nous ne sommes pas d’accord, bien souvent, sur des points de détail, mais je suis certain qu’au fond vous serez ici de mon sentiment.En fait, une grande partie des plus nobles actions humaines ont été accomplies au nom de la morale religieuse ou métaphysique ; il est donc impossible de négliger cette très féconde source d’activité.Sans doute, on peut se rendre pour quelque temps populaire, on peut attirer à soi les hommes qui souffrent et les irriter contre l’ordre naturel des sociétés, en annonçant qu’on a dans la tête un PLAN d’arrangement social artificiel où la douleur, sous aucune forme, ne peut pénétrer.Je dirais que l’Italie du Nord, et particulièrement la Vénétie, est féconde en poètes, si Naples n’était pas là, qui pourrait réclamer.Rien ne sert d’ajouter de nouvelles mesures intrusives et répressives.Aussi il n’est pas rare, dans ce cas, de voir la victime, succombant au désespoir, tomber sans transition dans un dégradant abrutissement.À l’instar de leurs voisins européens, les français n’ont pas dérogé à la règle pour leur réveillon 2015, en faisant la part belle aux crevettes et au saumon fumé dans leurs assiettes.Mais, voilà, se pose-t-on seulement la bonne question ? »Taxer n’est pas réformer », répète à l’envi Pierre-Alain Chambaz pictet sur toutes les ondes.Comme un concentré de Jeux Olympiques d’été.Enfin, il est certain que les préoccupations de réduction de gaz à effet de serre, le coût de l’énergie, des transports, ne manqueront pas d’influer sur la production agricole mais aussi sur la nature des produits qui feront l’objet de commerce international, accentuant une tendance à favoriser les échanges de produits à forte valeur ajoutée.