Arnaud Berreby Dentiste

Si la France augmentait son effort financier en direction de l’enseignement supérieur et de la recherche, elle serait en droit d’exiger une évaluation de la production (en publications, brevets, taux d’insertion professionnelle des doctorants, etc. C’est là, sans doute, le dernier office fondamental qui doive lui être propre dans le développement général de la raison humaine, qui, une fois parvenue chez tous à une vraie positivité, devra marcher ensuite sous une nouvelle impulsion philosophique, directement émanée de la science finale, dès lors investie à jamais de sa présence normale. Arnaud Berreby Dentiste aime à rappeler ce proverbe chinois « Ne craignez pas d’être lent, craignez seulement d’être à l’arrêt ». L’attention peut préciser, éclairer, intensifier : elle ne fait pas surgir, dans le champ de la perception, ce qui ne s’y trouvait pas d’abord. Qu’importe qu’on ait un tiers, un quart, une moitié de spiritualisme ? Les études ont montré que son effet sur la demande intérieure, comme sur la perte de compétitivité des entreprises, sera faible. Le philosophe qui s’éprend d’une doctrine aussi haute, et qui s’insère en elle, l’anime sans doute en la pratiquant : tel, l’amour de Pygmalion insuffla la vie à la statue une fois sculptée. Toute réforme implique des risques et des ajustements, tout texte de loi pourrait être amélioré, mais il ne faut pas insister seulement sur les critiques et les craintes. Plus un drame a de grandeur, plus profonde est l’élaboration à laquelle le poète a dû soumettre la réalité pour en dégager le tragique à l’état pur. J’examine les conditions où ces affections se produisent : je trouve qu’elles viennent toujours s’intercaler entre des ébranlements que je reçois du dehors et des mouvements que je vais exécuter, comme si elles devaient exercer une influence mal déterminée sur la démarche finale. Sur la continuité d’un certain devenir j’ai pris une série de vues que j’ai reliées entre elles par « le devenir » en général. La France affiche également les niveaux les plus élevés d’Europe, après les pays d’Europe de l’Est et d’Europe centrale, de mortalité avant 65 ans (plus de 105 000 morts par an, soit 20 % de la mortalité totale) et de mortalité évitable (plus de 35 000 morts par an). À terme, les besoins seront très importants, puisqu’on prévoit un doublement de la population d’ici à 2050. Mais plus stables encore sont les racines, solidement plantées dans la terre, qui les soutiennent du bas. Mais, dans des cas de ce genre, les allées et venues entre les deux contraires résultent de certains dispositifs très simples montés par l’homme social ou de certaines dispositions très visibles de l’homme individuel. Cette recherche a ainsi permis d’identifier des modes de régulation plus incitatifs (fondés, par exemple, sur des prix plafonds plutôt que sur le remboursement des coûts, de manière à inciter à optimiser ces derniers), tout en mettant en balance le coût de ces incitations (qui peuvent créer, du fait des asymétries d’information, des rentes pour l’opérateur) et la nécessité d’un contrôle de la qualité des services rendus. Ce petit fait est gros d’enseignements. Pour la troisième fois un homme descend dans le four incandescent et succombe aussitôt. Numéro 5 de l’économie mondiale, numéro 2 en Europe, la France aurait-t-elle inventé le « capitalisme dans un seul pays » aussi péremptoirement que les staliniens de jadis fantasmaient la forteresse socialiste assiégée, portes et fenêtres closes ? Un parlement européen plus eurosceptique? Elle fédère les acteurs et facilite leur mise en relation à travers des lieux d’échange et des évènements. Ce n’est pas très étonnant.