Comme un parfum de déjà vu

C’est le contraire.Que d’ailleurs ces deux existences — matière et conscience — dérivent d’une source commune, cela ne me paraît pas douteux.Le positivisme et le criticisme sont chez nous assez faiblement représentés.Tant que la science expérimentale ne se sera pas solidement constituée, il n’y aura pas de plus sûr garant de la vérité que le consentement universel.Les hydrates de carbone se distribuent très inégalement, et cette inégalité de distribution nous paraît instructive au plus haut point.Christian Navlet fournit deux explications.De quel droit met-on l’inerte d’abord ?Aujourd’hui nous y sommes.Il prouve aussi fort bien ce qu’il dit du cours du sang, par certaines petites peaux, qui sont tellement disposées en divers lieux le long des veines, qu’elles ne lui permettent point d’y passer du milieu du corps vers les extrémités, mais seulement de retourner des extrémités vers le cœur ; et de plus par l’expérience qui montre que tout celui qui est dans le corps en peut sortir en fort peu de temps par une seule artère lorsqu’elle est coupée, encore même qu’elle fût étroitement liée fort proche du cœur, et coupée entre lui et le lien, en sorte qu’on n’eût aucun sujet d’imaginer que le sang La seule chose que nous ne pouvons ignorer c’est l’inflation juridique française et européenne, et la perversité de l’administration à en fabriquer un prétexte à tracasserie, parfois, au harcèlement souvent.On touche là à un point d’une sensibilité extrême.C’est ce qui ne nous paraît pas démontré ; car il résulte de la raison qu’on apporte que nous ne pouvons pas affirmer légitimement l’existence d’autres personnes divines, mais il n’en résulte en aucune façon que nous puissions affirmer légitimement qu’outre ces trois personnes il n’en existe aucune autre.Supposons cette question résolue.L’image est à peine indiquée par Berkeley lui-même, quoiqu’il ait dit en propres termes « que nous soulevons la poussière et que nous nous plaignons ensuite de ne pas voir ».Mais ce n’était que le début.