La gestion de l’eau, du trafic routier, ou de l’électricité menacées

Beaucoup de personnes diront qu’il ne se passe rien : c’est qu’elles ne regardent pas attentivement.Cette mécanique judiciaire hasardeuse fragilise les objectifs de prévisibilité et de sécurité juridique poursuivis par la proposition de loi.Prenons en compte la révolution des services : il y a une véritable complémentarité entre industrie et service et toute opposition est devenue stérile comme nous l’avons souligné dans une note publiée à l’Institut Choiseul.Enfin, notre système est inéquitable car il ne traite pas la question des gens qui se chauffent au fuel ou au bois.Si nous avons d’indiscutables atouts, il nous faudra encore une vraie révolution culturelle et politique pour que nous puissions tirer parti de l’hypercroissance du nouveau monde. Le principal intérêt pour nous est en termes d’image, car c’est une opération de communication qui va drainer près de 5 500 personnes sur notre territoire souligne Résidences propriétaires. Malgré la suppression de nombreux postes de fonctionnaires, la dépense publique augmente, et le président de la République a désigné justement une des raisons de cette crise : la multiplication coûteuse des niveaux de décision et de gestion, de plus en plus mal distingués les uns des autres.Mais la vérité est que ni la science des modernes ne présente cette simplicité unilinéaire, ni la métaphysique des modernes ces oppositions irréductibles.Europe : amour ou chambre à part ?En résumé, les ressemblances de cette nouvelle métaphysique avec celle des anciens viennent de ce que l’une et l’autre supposent toute faite, celle-là au-dessus du sensible et celle-ci au sein du sensible lui-même, une Science une et complète, avec laquelle coïnciderait tout ce que le sensible contient de réalité.Le TTIP ne concerne pas seulement les Etats-Unis et l’UE.Tout ce monde se coudoie plus volontiers que chez nous, et l’esprit démocratique de l’Italie se révèle dans ce coin du Duomo, comme ailleurs.