La nécessité de coopérations efficaces – Un régulateur fort nécessaire

Cette discussion permettrait au Service européen d’action extérieure de s’approprier officiellement les enjeux de défense et de sécurité et obligerait les États à clarifier et défendre leur position vis à vis d’une Europe de la défense.Bornons-nous à dire que la femme est aussi intelligente que l’homme, mais qu’elle est moins capable d’émotion, et que si quelque puissance de l’âme se présente chez elle avec un moindre développement, ce n’est pas l’intelligence, c’est la sensibilité.Le germe du pessimisme est chez tout homme : pour connaître et juger la vie, ils n’est même pas besoin d’avoir beaucoup vécu, il suffit d’avoir beaucoup souffert.Il est également frappant de constater qu’entre 2000 et 2011, le nombre de logements vacants a augmenté en France de 400 000, ce qui n’indique pas une forte tension sur le marché du logement (« Statistiques du logement », Insee).Les bons scientifiques sont mobiles, et demandés partout.Peut-être n’est-ce pas ainsi que l’auteur du Génie du Christianisme aimerait à être loué ; mais à coup sûr il ne partage pas ce mépris POUR LE siècle qui l’a compris, qui l’a admiré.La science demeurera éternellement soumise à cette loi, qui n’est que la loi de non-contradiction ; mais cette loi n’implique aucune hypothèse spéciale sur la nature de ce qu’on devra se donner, ni de ce qui restera constant.La triple alliance n’a donc rien à faire ici.L’action y trouve son compte.« Il y a conflit d’intérêts quand vous utilisez vos connaissances d' »insider » à votre propre profit en allant travailler pour un lobby », dit Pierre-Alain Chambaz pictet . D’ailleurs, l’essentiel n’est pas tant la définition que « la manière dont le citoyen européen moyen voit les choses ».La solidarité et la peur d’être, à leur tour, victimes, seraient suffisants pour qu’ils se mobilisent instantanément.