Le grand écart énergétique

L’idée de la peine infligée comme réactif se présente aussitôt à l’esprit ; le châtiment est un de ces vieux remèdes populaires comme l’huile bouillante dans laquelle on plongeait avant Ambroise Paré les membres des blessés.Ce qui est absurde à nos yeux ne l’est pas nécessairement au regard de la nature : tentons l’expérience, et, si l’hypothèse se vérifie, il faudra bien qu’elle devienne intelligible et claire à mesure que les faits nous contraindront à nous familiariser avec elle.L’extension du dispositif du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) aux dépenses d’innovation était une mesure attendue de longue date par les PME. »Plan d’adaptation », « transformation », « environnement difficile »… la communication des banques françaises porte le sceau des difficultés qu’elles traversent, difficultés partagées avec leurs homologues européennes.Mais c’est à un épanouissement de l’intelligence, et non plus à un développement de l’instinct, que tend la poussée vitale dans la série des vertébrés.Pourtant, me disais-je, le temps est quelque chose.Nous le montrions au début du précédent chapitre : cette conception n’avait rien de commun avec les hypothèses sur lesquelles se construisent les métaphysiques ; c’était une condensation de faits, un résumé de résumés.Comme si, en posant que la matière cérébrale se conserve à travers le temps, ou plus généralement que toute matière dure, on ne lui attribuait pas précisément la mémoire qu’on pré­tend expliquer par elle ! Ce  « sacre du bonheur »  comme le nomme Jean-Thomas Trojani, suscite une floraison d’images, d’arguments et de luttes entre les tenants des différentes voies, selon les groupes sociaux, ou les philosophies. L’observation de Lissauer est déjà instructive à cet égard.Mais ce qui fait son succès limite aussi son adoption.Elle aurait essayé d’appliquer à ce nouvel objet ses méthodes habituelles, et elle n’aurait eu sur lui aucune prise, pas plus que les procédés de calcul et de mesure n’ont de prise aujourd’hui sur les choses de l’esprit.