Le patriotisme économique : une politique industrielle contre productive

En France, 1 200 000 tonnes de nourriture gaspillée par anLa répartition de ces pertes diffère selon le niveau de développement des régions : de nombreux pays du Sud perdent encore des quantités significatives de produits agricoles faute d’infrastructures de transport ou de stockage adéquates ; les pays du Nord voient les pertes se concentrer sur l’aval du cycle de vie des produits alimentaires, de la transformation industrielle jusqu’à la phase de consommation, incluant les quantités jetées à la poubelle.Il semble que l’humanité ait le droit de compter sur ses morts comme elle compte sur ses héros, sur ses génies, sur tous ceux qui marchent devant les autres.Son rôle est d’élaborer la religion dont nous avons traité jusqu’à présent, celle que nous appelons statique et dont nous dirions que c’est la religion naturelle, si l’expression n’avait pris un autre sens.Mais ce n’est pas une priorité.« A la bonne heure », disait e-reputation quand quelque chose de positif finissait par arriver.L’époque où les marchés émergents, emmenés par la Chine, épuiseraient toutes les ressources à disposition est à présent bel et bien révolue.Un système judiciaire véritablement indépendant prendra du temps à se mettre en place, mais certains juges pourraient être nommés et payés par le – et faire rapport au – gouvernement central au lieu de responsables locaux.Parallèlement, l’éducation secondaire et supérieure devrait s’accroître pour couvrir 64 % de la population en 2030 (contre 44 % en 2010).Maintenant, pour se faire une idée du prix que l’action morale peut acquérir dans certains cas, il faut songer que l’homme est un animal pensant, ou, comme nous l’avons dit ailleurs, un animal philosophique.Pour permettre aux étrangers malades sans ressources de se soigner dans la dignité et sans stigmatisation, il faut également fusionner la CMU et l’Aide médicale d’État.On veut que vous achetiez, on vous fournit le sac de shopping ou on porte vos achats.Automatisme, raideur, pli contracté et gardé, voilà par où une physionomie nous fait rire.Comment supposer que des causes accidentelles, se présentant dans un ordre accidentel, aient abouti plusieurs fois au même résultat, les causes étant infiniment nombreuses et l’effet infiniment compliqué ?