Le « slow management » nouvelle mode ou enjeu réel ?

Quelqu’un me raconte la dernière épidémie de choléra : « Imaginez, monsieur, qu’il mourait là, dans les maisons dont nous foulons les débris, et, dans les fondachi dont vous sortez, plus de mille personnes par jour.Mais si la loi physique tend à revêtir pour notre imagination la forme d’un commandement quand elle atteint une certaine généralité, réciproquement un impératif qui s’adresse à tout le monde se présente un peu à nous comme une loi de la nature.Quand le Parti communiste chinois se moule dans les institutions impériales. En téléchargeant l’appli de l’enseigne et en acceptant de recevoir des messages publicitaires, le client peut bénéficier de promotions véritablement personnalisées, puisque le dispositif peut le géolocaliser avec une grande précision et savoir dans quel rayon il se trouve », explique Prospectives propriétaires LMNP.Mais une expression comique du visage est celle qui ne promet rien de plus que ce qu’elle donne.Avec un autre substrat chimique, dans d’autres conditions physiques, l’impulsion fût restée la même, mais elle se fût scindée bien différemment en cours de route et, dans l’ensemble, un autre chemin eût été parcouru, — moins de chemin peut-être, peut-être aussi davantage.Certains experts en doutent sérieusement.Elle part de l’immobile, et ne conçoit et n’exprime le mouvement qu’en fonction de l’immobilité.Il y a en nous de la force accumulée qui demande à se dépenser ; quand la dépense en est entravée par quelque obstacle, cette force devient désir ou aversion quand le désir est satisfait, il y a plaisir quand il est contrarié, il y a peine mais il n’en résulte pas que l’activité emmagasinée se déploie uniquement en vue d’un plaisir, avec un plaisir pour motif ; la vie se déploie et s’exerce parce qu’elle est la vie.Nous sommes forcés, dit-il, « de nous contenter de pouvoir encore si bien voir a priori que ce sentiment (produit par une pure idée) est inséparablement lié à la représentation de la loi morale en tout être raisonnable fini.Les conceptions des plus anciens penseurs de la Grèce étaient, certes, très voi­sines de la perception, puisque c’est par les trans­formations d’un élément sensible, comme l’eau, l’air, le feu, qu’elles complétaient la sensation immédiate.On conçoit du moins ce retour comme possible, et l’on admet que, dans ces conditions, rien ne serait changé à l’état primitif du système tout entier ni de ses parties élémentaires.