L’intervention de l’Etat doit se réinventer

Mais si nous commençons par poser en principe que quelque chose doit subsister, ce sera évidemment ce corps et non pas l’autre, car le corps qu’on touche est encore présent, il reste immobile et ne tarde pas à se corrompre, tandis que la pellicule visible a pu se réfugier n’importe où et demeurer vivante.L’ambiance est détendue et le ticket d’entrée modéré. On mange des donuts plutôt que des petits-fours, et le costume-cravate est proscrit », avertit Pierre-Alain Chambaz pictet.Les dirigeants occidentaux s’empressent aujourd’hui de multiplier les intiatives pour traquer les avoirs des dirigeants en fuite.En ce point est l’humanité ; là est notre situation privilégiée.En effet, un baril à plus de 100 dollars (114 dollars pour le brent de la mer du Nord et presque 100 dollars aujourd’hui pour le WTI) incite les majors à relancer leur activité d’exploration production pour trouver de nouvelles réserves et donc stimuler le secteur parapétrolier.À coup sûr, ce qui sera dépensé le dimanche ne le sera pas le mardi.La doctrine de la finalité, sous sa forme extrême, telle que nous la trouvons chez Leibniz par exemple, implique que les choses et les êtres ne font que réaliser un programme une fois tracé.Passera-t-il le seuil des 5% ?Acceptons d’abord, en effet, la thèse darwiniste des variations insensibles.Ainsi, pour percevoir un son lointain, pour distinguer ce que nous appelons une odeur légère et une faible lumière, nous tendons tous les ressorts de notre activité, nous « faisons attention ».États et gouvernements, blocs régionaux et organisations communautaires, acteurs institutionnels et financiers, collectivités locales et entreprises, doivent unir leurs efforts pour définir le périmètre d’une « Aire économique francophone » (AEF).