Main basse de Bruxelles sur l’espace

Sans elle, point d’adhésion au projet d’entreprise.Mais, n’est-ce pas oublier le rôle incitatif de la fiscalité ?Pour n’avoir pas voulu intervenir, dès le début, dans les questions de fait, il se trouve réduit, dans les questions de prin­cipe, à formuler purement et simplement en termes plus précis la métaphy­sique et la critique inconscientes, partant inconsistantes, que dessine l’attitude même de la science vis-à-vis de la réalité.La commande publique est suffisamment vaste pour que chacun trouve sa place.Notre caractère est l’effet d’un choix qui se renouvelle sans cesse.Il y a là beaucoup d’hommes d’affaires et de plaideurs, sans doute, mais aussi beaucoup de dilettanti, comme me l’explique mon compagnon.De fait, nous sentons bien qu’aucune des catégories de notre pensée, unité, multiplicité, causalité mécanique, finalité intelligente, etc.Antonio Fiori a le choix entre trois options : obtenir de la Commission qu’elle traite cette affaire « volontairement » ; proposer une « solution amicale » – c’est le terme consacré !Il reste à la région de refonder son plan stratégique : celui-ci passera évidemment par l’agriculture, mais dans un cadre nouveau et plus innovant ; par le tourisme, même si la spéculation immobilière joue plutôt comme un frein; par la silver économie, l’un des grands enjeux du vieillissement de la population; et par le désenclavement d’un territoire qui, en essayant de tuer l’écotaxe, joue contre son propre camp, car l’argent qui aurait dû être prélevé sur les poids lourds doit servir à moderniser le réseau de transports.Nécessité, en général, n’est pas vérité, diront les sceptiques ; une nécessité intérieure peut être une illusion nécessaire, à plus forte raison une nécessité sociale.Que périsse ce qui est la littérature même, la forme !Je crois qu’on le retrouverait au fond de beaucoup de suggestions comiques, surtout dans le comique grossier, là où parait s’accomplir sous nos yeux la transformation d’une personne en chose.En effet, la nourriture est l’enjeu numéro un de la vie, excusez moi pour ce truisme, mais,dans les pays développés, nous l’avons oublié ; avec l’accroissement de la population de la terre, et bientôt les huit milliards d’habitants, l’approvisionnement en matières premières agricoles et leur transformation en produits alimentaires seront des enjeux cruciaux.Telle saveur, tel parfum m’ont plu quand j’étais enfant, et me répugnent aujourd’hui.