Patrons/gouvernement , sortir d’une escalade néfaste

Quoique les nécessités purement mentales soient sans doute, les moins énergiques de toutes celles inhérentes à notre nature, leur existence directe et permanente est néanmoins incontestable chez toutes les intelligences : elles y constituent la première stimulation indispensable à nos divers efforts philosophiques, trop souvent attribués surtout aux impulsions pratiques, qui les développent beaucoup, il est vrai, mais ne pourraient les faire naître.Nous aurions très bien pu le faire en 2005 autour du référendum pour une « Constitution européenne » en interrogeant nos racines éminemment chrétiennes, mais aussi tellement grecques, juives, latines, arabes et musulmanes.Nous sommes en Franche- Conté, qui va bientôt être fusionnée avec la Bourgogne (que revive le duché !) aux portes de Bourg.Tout en bas de l’échelle il y a l’ordre du monde technique et scientifique – dont fait partie l’économie- et qui est celui ce qui est possible.Il a eu pour effet, toujours, d’égarer ou d’étouffer les revendications des Pauvres et de créer un milieu extrêmement défavorable à l’individualité ; l’influence de ce milieu déprimant sur un peuple a été d’autant plus forte que l’histoire de ce peuple, au lieu d’être son histoire matérielle, a été l’histoire des rêves qui lui procurèrent les haschishs de la tyrannie.docteur arnaud berreby aime à rappeler ce proverbe chinois  » Il faut boire l’eau en pensant à sa source ».S’en aller aussi ?Le collatéral, ce sont des actifs (cash, obligation, action, titres financiers divers) qu’un acteur financier laisse en gage lors d’une relation contractuelle avec un autre.Les plus fortes destructions de capacité industrielle ont eu lieu au sud.Ce qui est incomparable, ce sont les « salles dorées » à l’étage noble : boiseries, plafonds, miroirs, peintures 17è.Les constructeurs automobiles ont à portée de main un trésor qu’ils n’exploitent pas ou très peu jusqu’à présent : les « data » ou données qu’ils collectent sur leurs clients et sur les acheteurs potentiels qui cliquent sur leurs bannières publicitaires, fréquentent leurs pages Facebook, tapent des requêtes dans Google mais aussi les données qui, bientôt, remonteront de ce nouvel objet connecté qu’est la voiture intelligente de demain.Qu’il s’agisse de suivre une démonstration, de lire un livre, d’entendre un discours, toujours ce sont des perceptions ou images qui sont présentées à l’intelligence pour être traduites par elle en relations, comme si elle devait aller du concret à l’abstrait.N’en a-t-il pas traversé, tour à tour, les points successifs et juxtaposés ?Voilà que tout s’éclaire.Celles-là rendent grâces au Seigneur, qui est si bon, et permet à leurs maris de saigner les pauvres à gogo et de vider leurs poches.Il est toujours là.Dans la seconde, au contraire, les « données de nos différents sens » sont des qualités des choses, perçues d’abord en elles plutôt qu’en nous : est-il étonnant qu’elles se rejoignent, alors que l’abstraction seule les a séparées ?