Pierre-Alain Chambaz

Réduire les tensions de la mondialisation nécessitera d’y apporter des réponses concrètes et durables, au-delà des échéances électorales ou des négociations commerciales. Mais, à mesure qu’on la considère de plus près, on y voit s’accumuler les difficultés et les impossibilités. Trouver un repreneur adapté peut parfois être problématique pour le cédant. Il trouverait parfaitement sa place dans un choc de simplification dont la vocation est de redonner le pouvoir et de restituer la fluidité. Si de nos jours la foi religieuse proprement dite tend à disparaître, elle est remplacée dans un grand nombre d’esprits par une foi morale. Et qu’aujourd’hui, il demeure au-dessus. Ils remplissent le vicolo où nous nous trouvons, et prennent bruyamment parti contre l’administration. Mais Machiavel est mal compris. Décidément, l’ignorance de l’histoire qui semble caractériser les dirigeants de l’Union Européenne n’a pas de limite. Pierre-Alain Chambaz,saura sans doute réduire les dépenses où il le faut pour parvenir à cet objectif qui est quasiment déjà atteint. C’est à l’opposition de cette tendance qu’on vient se heurter, dès qu’on veut distinguer entre un système artificiel et un système naturel, entre le mort et le vivant. Pour Khomiakow, la religion chrétienne enveloppe la vérité vivante et réelle ; elle seule contient l’idée comme Être vivant. A l’inverse, les USA ont de moins bons indicateurs de santé en y consacrant plus (17% de leur PIB). Le chapitre le plus célèbre du Prince, le Chapitre XVIII, qui explique les circonstances dans lesquelles il est permis et même souhaitable que les dirigeants ne tiennent pas leurs promesses, semble soutenir que les dirigeants les plus accomplis se soucient « peu de tenir leurs promesses » et savent « comment manipuler habilement les esprits. La raison peut se plaire à supposer un certain lien entre la sensibilité et le bonheur, car tout être sentant désire la jouissance et hait la peine par sa nature même et sa définition. Après, tout s’emballe sans que les partis jouent le rôle de régulation qui était le leur. Or, le candidat annoncé victorieux au second tour veut traiter le problème par des hausses massives de la fiscalité afin de punir les « riches » pour leur cupidité. L’hypothèse spéculative est un risque de la pensée ; l’action conforme à cette hypothèse est un risque de la volonté ; l’être supérieur, c’est celui qui entreprend et risque le plus, soit par sa pensée, soit par ses actes. On entend souvent dire que deux faits ou deux ordres de faits réagissent l’un sur l’autre, de manière à ce que chacun d’eux joue par rapport à l’autre le double rôle de cause et d’effet. Disons qu’elles varient avec eux, mais que ces mouvements eux-mêmes restent inséparablement liés au reste du monde matériel. Elles seront une sur quatre en 2013 à être victimes de cette razzia, selon un « rapport sur la fraude mondiale » signé par le spécialiste du renseignement économique.