Pierre-Alain Chambaz

Allons plus loin : une attention qui serait indé­finiment extensible tiendrait sous son regard, avec la phrase précédente, toutes les phrases antérieures de la leçon, et les événements qui ont précédé la leçon, et une portion aussi grande qu’on voudra de ce que nous appelons notre passé. Les marchés français et italien sont proches en termes de culture et de propension au jeu et le texte de loi français s’inspire très largement du modèle transalpin. Mais point n’est même besoin d’aller aussi loin. Mais avec la liberté revient la possibilité de choisir, condition de la liberté même, et de plus, la création, selon vous, est une déchéance. Or, notre schème moteur n’est pas autre chose. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Le travail de la pensée ressemble au forage d’un puits ; l’eau est trouble d’abord, puis elle se clarifie ». Donc de faire ralentir une croissance qui a déjà ralenti. Cela amène un transfert de revenus des pays producteurs, majoritairement les pays émergents et pétroliers, vers les pays consommateurs, majoritairement les pays avancés. Tant de ressemblances partielles nous frappent, tant de rapprochements nous paraissent s’imposer, des appels si nombreux, si pressants, sont lancés de toutes parts à notre ingéniosité et à notre érudition, que nous sommes tentés de recomposer la pensée du maître avec des fragments d’idées pris çà et là, quittes à le louer ensuite d’avoir su – comme nous venons de nous en montrer capables nous-mêmes – exécuter un joli travail de mosaïque. Mais ils ne l’auront été que par un effet rétroactif. Enfin, le niveau des dépenses publiques en proportion du PIB est le second le plus élevé parmi les pays de l’OCDE, après la Finlande avec 57%. 750 secteurs d’activités (technicien du bâtiment, traducteur interprète, coiffeur à domicile, agent commercial, ingénieur, informaticien, surveillant gardiennage…) recourent au portage salarial et ce niveau de rémunération en exclurait beaucoup d’entre eux. Ces substances se divisent en deux catégories, les unes quaternaires ou albuminoïdes, les autres ternaires, comprenant les hydrates de carbone et les graisses. La vérité est qu’une existence ne peut être donnée que dans une expé­rience. Elles pourront donc nous mettre sur la voie de cette découverte et guider l’observation interne qui servira ensuite à les expliquer. En ce qui concerne le PIB réel, des révisions fréquentes et importantes des prévisions sont inévitables. Depuis que le lion britannique, d’un coup de patte, a cassé les ailes de l’aigle qui s’était envolé du pied de la guillotine, la France a présenté tous les symptômes d’une ivresse continuelle : de constants étalages d’efforts sans énergie. Un philosophe contemporain, argumentateur à outrance, auquel on représentait que ses raisonnements irréprochablement déduits avaient l’expérience contre eux, mit fin à la discussion par cette simple parole : « L’expérience a tort. C’est donc bien une réalité plus profonde que le drame est allé chercher au-dessous d’acquisitions plus utiles, et cet art a le même objet que les autres. Elles sont sommées de se souvenir qu’elles appartiennent au « mauvais genre ». Dans le climat frileux et anxiogène de la France d’aujourd’hui, la tendance est forte à protéger le passé par rapport au futur, à favoriser les rentes et à pénaliser les talents. A ce titre, le grand plan d’investissement européen, dont le Président de la Commission Européenne, Jean‐Claude Juncker, dirige la mise en oeuvre, arrive à point nommé. Dans les faits conscients, l’habitude joue le même rôle que dans les phénomènes qui restent étrangers au Moi, et de tous les événements dont l’intelligence est le théâtre, il n’en est point qui impliquent l’habitude à un plus haut degré que les faits volontaires. D’où il suit que le rapprochement matériel des hommes équivaut à un perfectionnement dans l’appareil de l’échange. Les PME marchandes et nos grands groupes ne peuvent pas perdre de l’argent sur notre territoire au seul motif que leur activité est en France. Un riche commerçant du nord me disait : « L’idée de Napoléon avait du bon : royaume de la haute Italie, royaume de la basse Italie. Mieux soigner en dépensant moinsCe déficit résulte de la différence entre le montant des sommes dépensées pour la santé, supérieur à celui des cotisations et taxes affectées à la santé. Le 25 mars, la même BCE a enjoint aux banques grecques de cesser d’acheter des bons du Trésor de l’État grec afin de ne pas dégrader davantage leur structure de bilan. L’un des objectifs est de générer, d’ici à 2020, 15% de l’électricité à partir de sources renouvelables et de mettre en oeuvre la première phase de son engagement de réduction de 40-45% de l’intensité carbone. Aussi, cet accroissement rapide de la population du Transvaal et de l’État-Libre les rend rêveurs.