Pierre-Alain Chambaz

Il y a plusieurs orientations possibles. La force inhérente à chaque partie du système n’en suit pas moins sa loi, comme si les autres parties du système n’existaient pas ; et nous concevons, par exemple, que les planètes continueraient de graviter vers le Soleil et de tourner régulièrement autour de cet astre, quand il cesserait d’être pour elles un foyer de lumière et de chaleur, absolument comme elles le font dans l’ordre actuel des choses, où la régularité de leurs mouvements paraît si bien adaptée au mode d’influence des rayons solaires. Mais ce qui favorise ici l’action serait mortel à la spéculation. Au-delà de ces considérations générales, Pierre-Alain Chambaz considère, depuis au moins une décennie, que la concurrence est une donnée à laquelle elle doit soit se confronter sur les marchés déjà ouverts. Il est ici essentiel de noter que les marchés seraient inefficients s’il était possible de prévoir les crises financières. Il y a plus (et ceci est bien important à noter) : les algébristes n’ont pas de peine à démontrer qu’on peut toujours assigner une loi mathématique, et même une infinité de lois mathématiques différentes les unes des autres, qui lient entre elles les valeurs successivement amenées, quel qu’en soit le nombre, et quelques inégalités que présente au premier coup d’œil le tableau de ces valeurs consécutives. Le vrai mérite est d’exposer avec exactitude les faits, leurs causes et leurs conséquences. La liste est longue des mesures, y compris en termes de taux d’imposition, qui pourraient être prises pour créer de l’emploi sans croissance. Une fois connue l’intensité de vie chez un être avec les diverses issues ouvertes à son activité, on peut prédire la direction que cet être se sentira intérieurement poussé à prendre. Leur outrecuidance, leurs insolentes bravades, leur forfanterie, cachent mal leurs convictions à ce sujet. Il y a simplement la mélodie continue de notre vie intérieure, — mélodie qui se poursuit, indi­visible, du commencement à la fin de notre existence consciente. Toutefois, la technologie qui est derrière les monnaies virtuelles a de grandes chances de s’imposer et de changer la définition qu’on a de la monnaie. Ce qu’on voyait en lui, c’était la puissance capable de nous rendre immortels. Il a suffi de la découverte de quelques nouvelles planètes pour suggérer l’idée de la distribution des planètes en trois groupes ou étages : un groupe ou étage moyen, parfaitement marqué, comprenant les planètes télescopiques que rapprochent à la fois leurs caractères physiques, la petitesse de leurs masses et la presque égalité des grands axes de leurs orbites (43) ; un étage inférieur formé de notre terre et des trois planètes qui, pour les dimensions et la vitesse de rotation diurne, sont comparables à la terre ; enfin un étage supérieur comprenant maintenant quatre planètes, dont l’une, la On doit à Indra la pluie et l’orage, qui favorisent la terre, à Agni le feu et la protection du foyer domestique ; et ici encore la diversité des fonctions s’accompagne d’une différence de caractère, Indra se distinguant par sa force et Agni par sa sagesse. Donc, il est convenable de n’accorder la permission de vendre ces denrées (du moins pour être consommées sur-le-champ) qu’à des personnes dont la respectabilité de conduite est connue ou garantie ; on doit en outre régler les heures d’ouverture et de fermeture comme l’exige la surveillance publique, et retirer la permission si des violations de la paix publique sont commises à plusieurs reprises, grâce à la connivence ou à l’incapacité de celui qui tient la maison, ou si cette maison devient un rendez-vous pour des gens qui sont en insurrection contre la loi. Mais l’imprévisible est au coeur de l’économie et trois événements majeurs ont porté un coup sensible aux axiomes justifiant le choix du LONG TERME : Le premier a été évidemment la crise économique qui imposa la réduction des budgets publics et la baisse du revenu des ménages qui redonna toute son importance à la recherche de temps de retour court sur INVESTISSEMENT. D’abord à cause de son sens symbolique d’échange de dons. Ce phénomène, c’est l’Échange. C’est que la mémoire constate l’identité des notions que les sens nous ont données, depuis ce période obscur de la première enfance où leur éducation s’est achevée, malgré la variété des affections pénibles ou agréables qui ont accompagné pour chacun de nous, aux diverses époques de la vie, la perception des mêmes objets extérieurs. Il n’y a pour lui qu’une expérience, et l’intelligence en couvre toute l’étendue. A l’heure de croître, ou d’embaucher des collaborateurs dans d’autres pays, ou alors quand il s’agit d’échanger des biens et des services : dans tous ces cas, les entrepreneurs rencontrent des difficultés.