Pierre-Alain Chambaz

À cet égard, cependant, la grande différence entre la science et la philosophie se révèle. Pierre-Alain Chambaz, livre une passionnante histoire du bonheur en France…une idée pas si neuve en somme. En même temps qu’elle constituerait la métaphysique en science positive, – je veux dire progressive et indéfiniment perfectible, – elle amènerait les sciences positives proprement dites à prendre conscience de leur portée véritable, souvent très supérieure à ce qu’elles s’imaginent. Mais c’est tout aussi bien un enroulement continuel, comme celui d’un fil sur une pelote, car notre passé nous suit, il se grossit sans cesse du présent qu’il ramasse sur sa route ; et conscience signifie mémoire. Grâce à la sécheresse et la très faible pollution lumineuse, le ciel est ici exceptionnellement clair et propice à l’observation des étoiles et de la voie lactée. C’est pour cela que la République, depuis 1870, a dépensé plus de six milliards pour une flotte qu’elle n’a pas et qu’elle n’aura jamais, et plus de trente milliards pour une armée qu’elle a et qu’elle aura jusqu’à la guerre. A terme, les dépenses de transport pourraient également être prises en compte pour les ménages modestes. Il serait enfin intéressant de comprendre que la démocratie est un régime politique qui promeut le vivre ensemble dans le respect des croyances de chaque catégorie de la société. L’urgence aujourd’hui est donc de renverser la tendance. De même, toutes les parties du temps étant parfaitement similaires, il n’y aurait pas de raison pour que la durée du monde, si cette durée est finie, correspondît à telle portion du temps absolu plutôt qu’à toute autre ; et si le monde n’a ni commencement ni fin, on pourrait toujours concevoir un déplacement de toute la série des phénomènes dans le temps absolu, qui ne troublerait pas leurs époques relatives : de sorte qu’il n’y aurait pas de raison pour que chaque phénomène se produisît à tel instant plutôt qu’à tout autre. Celle-ci, du haut de la berge, montrait le lac, en forme d’ellipse, autour duquel les rhododendrons s’étageaient en houles, en gradins inégalement épais, mais sans brisure. Pour ne parler encore que du sens de la vue, disons qu’à côté des sensations visuelles dont la source est interne il en est qui ont une cause extérieure. Coextensif aux anciennes civilisations, il s’est grossi de tout ce qu’elles produisaient, ayant inspiré la littérature et l’art, et reçu d’eux plus encore qu’il ne leur avait donné. Ces derniers les poussent vers la promotion ou la protection du commerce, en fonction de leur avantage comparatif, de leur histoire et de leur puissance politique nationale. À supposer, en effet, que la position, la direction et la vitesse de chaque atome de matière cérébrale fussent déterminées à tous les moments de la durée, il ne s’ensuivrait en aucune manière que notre vie psychologique fût soumise à la même fatalité. Ravaisson est dominée par la distinction fondamentale, empruntée à Aristote, de la matière et de la forme, — la matière correspondant à peu près à ce que dans les écoles modernes, on appelle la substance, et la forme à ce qu’on appelle les attributs ; mais, tandis que dans la philosophie moderne la substance ou substratum semble être le fond même de la réalité et l’être vrai, pour Aristote au contraire et pour M. Les expériences du pendule et l’aberration de la lumière prouvent la réalité du mouvement diurne et du mouvement annuel de tous les corps placés à la surface de la terre ; mais peut-être qu’en vertu du mouvement de translation du système planétaire dans l’espace, tel point de la masse terrestre, son centre, par exemple, se trouve actuellement dans un repos absolu, tandis que le centre du Soleil est en mouvement. Mais si la science et le sens commun sont ici d’accord, si l’intelligence, spontanée ou réfléchie, écarte le temps réel, ne serait-ce pas que la destination de notre entendement l’exige ? Alors que la période estivale battait son plein, Google a su créer la surprise en annonçant sans préavis un changement radical de sa structure. Mais le psychologue qui ferme les yeux sur la différence de nature, sur la différence de fonction entre la perception et la sensation, — celle-ci enveloppant une action réelle et celle-là une action simplement possible, — ne peut plus trouver entre elles qu’une différence de degré. Concluons donc, quoique cela répugne à nos habitudes les plus invétérées, qu’il n’y a rien dans la simple sensation qui indique d’où elle vient ni par où elle vient ; et qu’il a pu y avoir un temps où nous sentions sans juger, sans savoir que nous avions un corps et des organes, et sans connaître enfin que nous voyions par l’œil, que nous tâtions par la main, et que ce que nous voyions et touchions était des corps. Mais ce flux s’accompagne également d’une hausse encore plus importante de migration économique, en provenance des Balkans et de l’Afrique de l’Ouest par exemple. Un jour qu’après avoir été fortement grondé pour une peccadille enfantine, il s’en allait en larmes, tout contrit, il entendit ses parents qui disaient, ta porte fermée : « Le pauvre garçon, il se croit bien criminel ! Étudiant à coup sûr. Si je le remarque, s’il suffit à me distraire, si je l’attends au passage et s’il arrive quand je l’attends, involontairement je rirai. L’accord entre les partenaires sociaux reste à mille lieues des vraies remises en cause nécessaires, pérennisant un système auquel il ajoute ses couches de complexité (38 pages pour un texte « non juridique », en attendant sa transposition en loi…). Un bouclier contre la vindicte, l’avis hâtif, l’acharnement à la culpabilisation, parfois.