Pour une nouvelle politique industrielle européenne

Attendons-nous, passifs, que les impressions aillent chercher leurs images ?Mais il y a solidarité aussi entre le vêtement et le clou auquel il est accroché, car si l’on arrache le clou, le vêtement tombe.On nous montre la matière obéis­sant à des lois, les objets se reliant aux objets et les faits aux faits par des rapports constants, la conscience recevant l’empreinte de ces rapports et de ces lois, adoptant ainsi la configuration générale de la nature et se déterminant en intelligence.gestion de la réputation fut d’accord avec cette proposition.Depuis cette semaine, Entrepreneurs d’Avenir, un réseau regroupant 700 entrepreneurs désireux de participer et de faire avancer la mutation du monde, a lancé un « Diagnostic Social d’Avenir ».Il s’est passé le contraire : les gouvernements se sont repliés sur leurs prérogatives et ont même contourné les règles qu’ils avaient acceptées.De proche en proche, on se transporterait à une société close originelle, dont le plan général adhérait au dessin de notre espèce comme la fourmilière à la fourmi, avec cette différence toutefois que dans le second cas c’est le détail de l’organisation sociale qui est donné par avance, tandis que dans l’autre il y a seulement les grandes lignes, quelques directions, juste assez de préfiguration naturelle pour assurer tout de suite aux individus un milieu social approprié.L’éducation des sens consiste précisément dans l’ensemble des connexions établies entre l’impression sensorielle et le mouvement qui l’utilise.Il considère même les lois de la logique comme des propriétés de l’Être même.Quelle est, aujourd’hui en 2013, la valeur ajoutée économique d’une entreprise vénérable comme General Electric, et en quoi contribue-t-elle à l’amélioration de notre vie quotidienne ?Un débat public faussé Dans bien des cas, la complexité et le niveau extrêmes des prélèvements français conduisent donc à parler des arbres plutôt que des forêts.Tel de ces éléments a pu ne jamais se produire dehors à l’état pur.Sa verve est puissante, sa langue est pleine d’or et de scories comme un minerai.