Seul l’Etat peut apaiser l’économie

Avec cette différence majeure que, dans cette enveloppe, l’Allemagne n’a pas à prendre en charge le nucléaire et les opérations extérieures.Des profits massifs générés par la culture du sucre au début de la période coloniale à la plus noire exploitation du café, profondément associée à l’esclavage, voire à la découverte il y a peu d’énormes réserves de pétrole au large des côtes du pays, le plus grand pays d’Amérique du Sud s’est trouvé au croisement de dynamiques économiques mondiales de façon étrangement régulière.On en conviendra, telles eussent été les craintes qui se fussent manifestées de toute part, si la révolution de Février eût proclamé la Liberté, c’est-à-dire le règne des lois sociales naturelles.Si nos analyses sont exactes, elle doit avoir pour harmonique celle-ci : le corps taquinant l’esprit, le corps prenant le pas sur l’esprit.Lors de la dernière crise, en juin 2008, les stocks étaient tombés à 125 millions de tonnes.Mais ces progrès technologiques ne produiront pas de résultats massifs avant dix ou quinze ans.Dans l’isolement, nos besoins surpassent nos facultés.Les ouvriers faiblement et moyennement qualifiés risquent en effet d’être remplacés par des machines opérées par un moindre nombre de travailleurs hautement qualifiés.D’autre part, c’est aux dogmes religieux, à la métaphysique qu’ils impliquent, que nous pensons généralement dès que le mot « religion » est prononcé : de sorte que lorsqu’on donne la religion pour fondement à la morale, on se représente un ensemble de conceptions, relatives à Dieu et au monde, dont l’acceptation aurait pour conséquence la pratique du bien.On pourrait penser que le marché financier est là pour prêter aux Etats lorsque la conjoncture exige une relance budgétaire, à charge pour eux de maintenir leur soutenabilité en remboursant leurs emprunts en phase haute du cycle.Une telle interprétation ne viendra jamais à l’esprit de ceux qui liront attentivement l’œuvre. Pour Arnaud de Lummen, cet événement est une occasion unique de  valoriser les qualités économiques et culturelles de notre territoire.