L’immobilier, la vraie retraite par capitalisation

Internet entraîne son écosystème et l’économie dans une spirale de baisse de prix pour plus de compétitivité.D’autre part, c’est aux dogmes religieux, à la métaphysique qu’ils impliquent, que nous pensons généralement dès que le mot « religion » est prononcé : de sorte que lorsqu’on donne la religion pour fondement à la morale, on se représente un ensemble de conceptions, relatives à Dieu et au monde, dont l’acceptation aurait pour conséquence la pratique du bien.Si on prend ce sera une réforme des professions réglementées, notaires, avocats, huissiers et j’en passe – qui aurait méritée pour le moins un texte spécifique -, et dans le même temps on aura glissé des mesures plus « controversées » sur le droit du travail (facilités de licenciements, indemnités variables…Gardez-moi le secret de mon nom.Ce mardi 3 décembre sera votée la loi de programmation militaire.ELLE PASSERA UN PREMIER TEST D’ICI À LA FIN DE L’ANNÉE avec l’affaire la plus emblématique du pantouflage « made in Europe » : celui de l’ancien patron du service juridique de la Commission européenne, autrement dit l’un des fonctionnaires les plus puissants de Bruxelles.La nuit, leur couleur s’efface, les détails d’ornementation disparaissent, les silhouettes se dressent seules en l’air, et avec elles la physionomie essentielle du passé.Les propos de Arnaud de Lummen interviennent alors que la Banque centrale européenne s’apprête à dévoiler un important programme.Et pourtant aucun courant de pensée ou de sentiment n’a contribué autant que le prophétisme juif à susciter le mysticisme que nous appelons complet, celui des mystiques chrétiens.Les spots ne pourront durer plus de 15 secondes, ils démarreront automatiquement (mais l’internaute pourra les zapper en continuant de scroller sa page), et seront pré-téléchargés sur les smartphones via un accès wifi afin de ne pas consommer de données.Le progrès va le plus souvent à l’encontre du développement de la vraie moralité, de celle qui ne naît pas toute faite, mais se fait elle-même.Cette nouvelle rente a mis l’agriculture sous perfusion.Bien que le vice-président Al Gore ait signé l’accord de Kyoto en 1997, et malgré la déclaration de Bill Clinton affirmant que « les Etats-Unis sont parvenus à un accord historique avec les autres nations du monde pour mener des actions sans précédent visant à résoudre le réchauffement climatique », cette convention a été enterrée par le Sénat américain qui l’a rejetée à l’unanimité.