Pierre-Alain Chambaz

S’il n’y a entre le souvenir de la sensation et la sensation elle-même qu’une différence de degré, la sensation deviendra souvenir avant de s’éteindre. Selon les circonstances, une variation en quantité peut être conçue comme la cause ou comme l’effet d’une variation en qualité ; mais, dans l’un ou l’autre cas, l’esprit humain tend, autant qu’il dépend de lui, à ramener à une variation de quantité (pour laquelle il a des procédés réguliers de détermination et d’expression) toute variation dans les qualités des choses. Tel est l’heureux privilège des principes théologiques, sans lesquels on doit assurer que notre intelligence ne pouvait jamais sortir de sa torpeur initiale, et qui seuls ont pu permettre, en dirigeant son activité spéculative, de préparer graduellement un meilleur régime logique. Non seulement la philosophie y gagne, mais la vie elle-même, notre vie de tous les jours — je veux dire l’impression que les choses font sur nous et la réaction de notre intelligence, de notre sensibilité et de notre volonté sur les choses — peuvent s’en trouver transformées et comme transfigurées. Mais, en un autre sens, un souvenir quelconque pourrait être rapproché de la situation présente : il suffirait de négliger, dans cette perception et dans ce souvenir, assez de détails pour que la ressemblance seule apparût. car voici un être qui, en développant ses goûts supérieurs sur le fonds de la constitution de fer du pionnier, recueillera tous leurs lauriers en ses mains puissantes. Ajouter à cela des conditions climatiques favorable et le cocktail d’une descente des prix agricoles est prêt : l’indice GSCI couvrant les grandes cultures céréalières a perdu 48% par rapport à son dernier point haut et campe à un niveau plancher. D’un autre côté, l’on a souvent conseillé de s’attacher aux méthodes les plus générales, comme à celles qui sont en même temps les plus fécondes. Ainsi l’on attribue une double nature aux nombres : on les appelle symboles, et pourtant on les représente eux-mêmes, on leur accorde des noms. L’épargne des citoyens US volatilisée. Prenons par exemple, la violation du système de paiement du distributeur anglais Target, en 2013 dernier. Bref, de pénaliser le consommateur final et de remettre en cause le principe d’une finance saine au service de l’économie. Si, après la chute de l’Empire, la face du Destin avait pu apparaître, si le honteux simulacre qui avait pris sa place avait été renversé, la France n’aurait connu ni les horreurs imbéciles de la guerre à outrance, ni les convulsions généreuses, mais maladives, de la Commune ; ni les infamies de l’Assemblée « élue dans un jour de malheur » ; ni la crise cléricale qui suivit les immondes représailles de la bourgeoisie ; ni, après une période d’anti-cléricalisme verbeux et infirme, de triomphe incontesté de l’Ultramontanisme. Une vulnérabilité accrueTout cela promet de révolutionner de nombreux aspects de la vie humaine (la mobilité, la gestion de l’énergie, les services de santé, entre autres) et a des chances de nous orienter vers un avenir plus vert et plus efficace. Pour ceux avec des revenus réguliers, il n’y aura pas de changement au niveau de leur trésorerie : le montant d’impôt prélevé mensuellement sur leurs revenus courants sera approximativement le même que celui qu’ils auraient eu à payer sur leurs revenus de l’année précédente. Les jeunes parents de la génération Y sont particulièrement attentifs. Une chose ne disparaît que parce qu’une autre l’a remplacée. C’est bien une étoile que Don Quichotte contemplait. Peut-on augmenter notre fiscalité écologique sans un accord mondial, aujourd’hui peu probable ? En résumé, si l’on convient, pour abréger, d’appeler « système sensori-mo­teur » le système nerveux cérébro-spinal avec, en plus, les appareils sensoriels en lesquels il se prolonge et les muscles locomoteurs qu’il gouverne, on pourra dire qu’un organisme supérieur est essentiellement constitué par un système sensori-moteur installé sur des appareils de digestion, de respiration, de circulation, de sécrétion, etc. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « L’alcool est blanc mais rougit le visage, l’or est jaune mais noircit le cœur ».