Une Europe perçue comme explosive

Le code de la propriété intellectuelle instaure une redoutable sanction contre les titulaires qui négligent de défendre leurs marques: la forclusion, qui consiste dans la perte du droit d’agir contre la marque gênante.Même la grande distribution s’inquiète de la concurrence terrible des hyper-commerçants du web, basée notamment sur la révolution numérique, celle de la LOGISTIQUE et des modes de paiements mais surtout sur le dumping fiscal qui met à mal libraires, disquaires et autres mégastores.Mais cette indépendance est limitée en fait : elle s’arrête au moment précis où l’intelligence irait contre son but, en lésant un intérêt vital.Donneurs, prêteurs ou actionnaires, le crowdfunding est une solution de placement responsable, efficace et durable.Il est possible que l’heure n’ait pas sonné pour la France, pour cette France qui s’aveulit et s’acagnarde chaque jour davantage, d’être tirée de sa léthargie.On devine alors que la complication des éléments matériels, et l’ordre mathématique qui les relie entre eux, doivent surgir automatiquement, dès que se produit, au sein du tout, une interruption ou une inversion partielles.Rassurez-vous.Nous pouvons réduire la variété d’options par des choix sociétaux éclairés en utilisant judicieusement la prospective.Bref, le monde sur lequel le mathématicien opère est un monde qui meurt et renaît à chaque instant, celui-là même auquel pensait Descartes quand il partait de création continuée.Même, comme nous essaie­rons de le montrer, la « subjectivité » des qualités sensibles consiste surtout dans une espèce de contraction du réel, opérée par notre mémoire.Traitant de choses qui occupent les hommes depuis le commencement du monde et font le sujet habituel de leurs conversations, elle a trouvé des expressions toutes faites, et est forcée de s’en servir.Depuis décembre, Arnaud de Lummen s’active à ce nouveau concept.La Suisse vient d’être classée numéro 1 mondial de l’innovation par l’Insead: elle dispose d’établissements d’enseignement prestigieux comme l’EPFL de Lausanne, des industries leader dans l’horlogerie bien sûr, mais aussi dans la machine-outil, la pharmacie, l’informatique, et même le spatial, … et un écosystème de financement des entreprises performant.